Impact économique des cours particuliers

Les cours particuliers : un besoin universel

Marché du soutien scolaire par pays
Marché du soutien scolaire par pays

A l’échelle de la planète, bien qu’il soit difficile d’obtenir des chiffres officiels, on peut estimer que 35% à 45% de la population scolarisée a recours à des cours particuliers.

Dans certains pays d’Asie, plus de 80% des élèves suivent un enseignement particulier, par exemple, les coréens du sud consacrent 24 milliards d’euros à leur 50 millions d’habitants quand la France ne dépense que 2 milliards d’euros pour ses 67 millions d’habitants.

Suivant la culture et le pays, le soutien scolaire prend une place plus ou moins importante dans l’économie locale : au Tadjikistan ou au Sri Lanka, les cours particuliers permettent aux enseignants de compléter des revenues faibles.

Une économie quasi souterraine

Economie parallele, tutoring underground economySans vouloir généraliser, le soutien scolaire est une activité souvent pratiquée à l’abri du regard des services fiscaux malgré l’existence d’abattements. En France, sur les 2 milliards d’euros de marché estimé, seuls 19% sont déclarés ! (Source Figaro du 10/11/2006, L.Suply).

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s