Impact éducatif des cours particuliers (1/4)

Un outil universel, ou presque.

Les cours particuliers se pratiquent sous différentes formes, en amphithéâtre, en « un à un », à travers à un ordinateur ou de manière directe. Instaurés par les états dans le cadre de politiques d’éducation, par des organisations commerciales, des associations ou encore des particuliers, ils sont plus ou moins usités selon les régions du monde.

Sans généraliser, plus le système éducatif est accessible et performant, moins les cours particuliers sont dispensés : on retrouve les taux les plus faibles dans les pays du nord de l’Europe comme en Suède ou Norvège, réputés pour la qualité de leur enseignement.

Le symptôme d’un dysfonctionnement.

Les cours particuliers sont une aide complémentaire au système principal. Ils offres aux élèves la possibilité de s’améliorer et de performer dans leur cursus. Cependant, bien que leur objectif soit noble, les cours particuliers apparaissent comme la résultante d’un dysfonctionnement du système éducatif et de la politique qui l’a mis en place, mais aussi d’un dysfonctionnement social et familial.

Prenons trois systèmes éducatifs distincts pour y voir plus clair. On ne peut considérer sur une même échelle de valeur un soutien privé entièrement ou partiellement livré aux lois du marché de celui mis en place de manière complète ou partielle par un gouvernement.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s