L’aménagement de la fiscalité pour les cours particuliers en France : une fausse solution

pieces de monnaieUne mesure fiscale inefficace pour les revenus faibles

En 2005, pour la première fois en France, une mesure fiscale est intervenue pour autoriser les contribuables à déduire de leurs impôts la moitié des sommes consacrées à un salarié à domicile, dont les professeurs particuliers. Cette mesure visait à encourager les foyers hésitants, et soumis à l’impôt, à franchir le pas.

Seulement voilà, en France, la DGFiP (Direction générale des Finances publiques) dénombre 37,1 millions de contribuables imposables en 2014. Concrètement, moins d’un foyer français sur deux paye des impôts. En conséquence, l’ensemble de la classe populaire ne bénéficie d’aucun des avantages accompagnant cette mesure, alors que la demande ne se limite pas aux seules aux familles des classes moyennes ou aisées.

En attendant qu’une solution gouvernementale pallie à se problème (si ça arrive un jour) rendez-vous en fin septembre sur Titchr.com, pour découvrir un projet révolutionnaire qui bousculera le monde de l’éducation et de la formation !

Suivez-nous sur Facebook et Twitter !

Parce que l’éducation n’est pas un luxe!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s